Grosse claque pour Castaner : Sa circulaire sur les Municipales 2020 est rejetée par l’association des Maires de France !

0
876

L’AMF (Association des Maires de France) a publié ce 22 janvier un communiqué exigeant du gouvernement qu’il retire sa circulaire pour les municipales et qu’il renonce au seuil de 9 000 habitants et plus pour le comptage des résultats nationaux

La circulaire de Castaner ne cesse de susciter une vive polémique en France. En effet, après avoir été attaquée en justice par deux élus de droite, la circulaire vient d’être rejetée par l’association des maires de France (AMF) qui, dans un communiqué, demande au gouvernement de la réviser et surtout de renoncer au seuil de 9 000 habitants.

Ainsi, dans le communiqué publié ce 22 janvier, on pouvait lire : « dans la circulaire de 2020, qui n’a été présentée ni communiquée aux associations d’élus, le gouvernement a introduit des modifications, qui n’étaient pas demandées par l’AMF et dont les conséquences suscitent des interrogations légitimes sur la sincérité de l’analyse des résultats ».

« Révision de la circulaire et renoncer à imposer un seuil de 9 000 habitants »

Et de poursuivre : « ainsi, la circulaire crée une nouvelle nuance politique, LDCV, qui ‘peut être attribuée aux listes de candidats qui sans être officiellement investies par la LREM ni par la MODEM, ni par l’UDI seront soutenues par ces partis’. Aucun autre parti politique ne bénéficie de cette possibilité, ce qui pose un problème d’égalité de traitement entre les listes de candidats. L’AMF demande donc au gouvernement de réviser sa circulaire en créant une catégorie de nuance ‘non inscrit ou sans étiquette’, en renonçant au seuil de 9 000 habitants, sans modifier le dispositif de 2014 ».

Dans le communiqué qui a été publié ce mercredi, l’association des maires de France a tenu à rappeler au gouvernement son engagement d’attribuer des nuances politiques qu’à des communes comptant 3 500 habitants et plus. Cette sortie de l’AMF intervient à la suite des nombreuses réactions suscitées par la circulaire Castaner publiée cette semaine.

Ce communiqué est un coup de massue assené au gouvernement d’autant plus que la circulaire vient d’être attaquée en justice par Les Républicains et le Rassemblement National  qui ont d’ailleurs saisi le Conseil d’Etat. En effet, l’opposition de gauche et de droite accuse la LREM de manœuvrer pour éviter la défaite du parti de Macron.

 

Facebook Comments