Accusation de viol contre Gérald Darmanin : la plaignante fait appel du non-lieu

Sourcewww.liberation.fr


0
365

Sophie Patterson-Spatz, la femme qui accuse de viol depuis 2017 le ministre de l’Intérieur, a fait appel mercredi de l’ordonnance de non-lieu signée vendredi dernier. Elle se dit prête à aller «jusqu’à la Cour européenne des Droits de l’Homme s’il le faut», précise son avocate.

Gérald Darmanin n’en a pas fini avec la justice. La juge d’instruction chargée d’enquêter sur des accusations de viol formulées depuis 2017 par une plaignante, Sophie Patterson-Spatz, contre le ministre de l’Intérieur, avait prononcé le 8 juillet dernier un non-lieu en faveur de ce dernier. Une décision prise conformément aux réquisitions de janvier du parquet de Paris

Ce mercredi, la plaignante a toutefois fait appel de cette décision. «Loin de tout acharnement ou d’une quelconque vengeance, Mme Patterson veut simplement obtenir enfin justice et conteste fermement le bien-fondé de cette ordonnance. Elle a donc chargé mon cabinet d’en faire appel, ce qui a été fait ce jour, écrit son avocate Me Elodie Tuaillon-Hibon, dans un communiqué. L’ordonnance reconnaît que Mme Patterson est sincère et sans malveillance. Cependant cette procédure a bien sûr souffert des nombreux écueils dont souffrent encore trop de plaintes pour viol en France de nos jours : préjugés sexistes, culture du viol ou emprise de la domination masculine.»

Facebook Comments