Attentat de Conflans : « révolté », Dupond-Moretti veut réguler les réseaux sociaux

Sourcewww.lepoint.fr


0
416

Quelques jours après l’assassinat d’un enseignant d’histoire-géographie, Samuel Paty, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, prend la parole dans Le Parisien, lundi 19 octobre. Il déclare avoir ressenti « beaucoup d’émotion, de la tristesse, mais aussi de la colère et de la révolte » face à ce drame survenu vendredi 16 octobre. Le ministre annonce notamment, pour lutter contre l’islam radical, sa volonté de réguler les réseaux sociaux en agissant au niveau européen. « La législation actuelle repose sur une directive de 2000 sur le commerce électronique. À l’époque, les réseaux sociaux n’étaient pas ce qu’ils sont aujourd’hui », souligne-t-il.

Le ministre souhaite l’adoption du texte européen qui prévoit le retrait des contenus terroristes en ligne. « Sur le plan national, nous renforcerons la répression. Des modalités sont à l’étude », souligne-t-il. La levée de l’anonymat sur Internet fait aussi partie des pistes envisagées. « Mais le chemin de crête à trouver avec la garantie de la liberté d’expression est ténu. Donc tout cela est infiniment complexe. Il ne s’agit pas d’aller vers quelque chose qui ressemblerait à une censure », ajoute Éric Dupond-Moretti.

Une « fatwa » n’est pas « un terme juridique »

Revenant sur les propos du ministre de l’Intérieur qui a parlé d’une « fatwa » contre l’enseignant assassiné, le ministre indique que ce terme n’est pas « u

[…] Lire la suite

Facebook Comments