Brigitte Bardot « engueule » Emmanuel Macron : « depuis votre élection tout n’est que sang et violence ! »



0
3615

En juillet 2018, Brigitte Bardot abordait la question de la cause animale avec Emmanuel Macron. Le Président de la République lui avait alors fait des promesses. Un an et demi plus tard, l’actrice de 85 ans attend toujours une réponse. Très énervée, elle n’hésite pas à le faire savoir.

Réputée pour son franc-parler, Brigitte Bardot n’est pas du genre à mâcher ses mots. Surtout lorsqu’il s’agit de défendre de la cause animale. En juillet 2018, elle n’hésitait d’ailleurs pas à discuter du sujet avec Emmanuel MacronUn an et demi plus tard, B.B attend toujours des avancées de la part du gouvernement. Très énervée, elle a interpellé le Président de la République sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué posté sur Twitter, Brigitte Bardot reproche à Emmanuel Macron ses « silences coupables« . « Lorsque vous m’avez priée de vous rencontrer en juillet 2018, le premier mot que vous m’avez dit est : ‘vous allez m’engueuler’, ce à quoi j’ai répondu : ‘non, car vous ne m’avez encore rien promis' », commence-t-elle.

La Présidente de la Fondation Brigitte Bardot rentre très vite dans le vif du sujet en rappelant à Emmanuel Macron ses promesses. Au cours de cette rencontre, les deux partis avaient évoqué quatre points : l’abolition de la dérogation des égorgements des sacrifices rituels dans les abattoirs, l’abolition de l’hippophagie en France, l’arrêt immédiat des élevages concentrationnaires des poules pondeuses en cages et l’arrêt immédiat du broyage des poussins vivants. « Vous deviez me donner une réponse en 2018« , indique-t-elle. Mais depuis, silence radio.

L’actrice de 85 ans poursuit en poussant un coup de gueule. « Alors oui, aujourd’hui Monsieur le Président, je vous engueule. Je vous engueule de n’avoir aucune envergure, de mépriser toutes les faiblesses, toutes les souffrances humaines ou animales, de n’avoir aucune empathie, aucune compassion, aucune sensibilité, aucune humanité ». Elle déclare lui en vouloir de « soutenir les chasseurs » et l’associe à eux. « Depuis votre élection tout n’est que sang et violence !« , avance-t-elle. Reste à savoir si Emmanuel Macron sera touché par ce cri du cœur.

Facebook Comments