Collomb demande le port du masque obligatoire à Lyon, Hidalgo le recommande à Paris

Sourcewww.lefigaro.fr


0
383

L’ancien ministre de l’Intérieur pense que le gouvernement devrait imposer le port du masque sur la voie publique «si l’on veut éviter d’avoir un rebond de l’épidémie».

Le débat sur le port du masque obligatoire sur la voie publique est relancé à la faveur du déconfinement à venir. D’abord évoqué par Christian Estrosi à Nice et Philippe Laurent à Sceaux (Hauts-de-Seine), l’idée est remise au goût du jour ce jeudi par les maires de Lyon, Strasbourg, Bordeaux et Paris.

«À partir du 11 mai, cela sera une obligation de porter des masques (…) Aujourd’hui, il n’y a pas d’infraction qui soit caractérisée, mais je pense que dans les temps prochains, le gouvernement prendra un certain nombre de mesures», a déclaré le maire LREM de Lyon, Gérard Collomb, sur France Info, au lendemain d’une visioconférence avec le premier ministre. L’ancien ministre de l’Intérieur, qui a commandé 1,5 million de masques grand public, n’a pas évoqué l’hypothèse d’un arrêté municipal pour en imposer l’utilisation. Et pour cause : son homologue de Sceaux, qui avait procédé ainsi, a été contredit mi-avril par le Conseil d’État.

Pour l’heure, le gouvernement a seulement évoqué l’usage obligatoire du masque dans les transports publics. Mais «si l’on veut éviter d’avoir un rebond de l’épidémie à la fin du mois de mai ou au début du mois de juin, il faut qu’on ait des masques dans l’espace public», a martelé Gérard Collomb. «C’est ce qui a réussi dans les pays asiatiques. C’est ce qui réussit aujourd’hui dans un certain nombre de pays nordiques où les gens portent des masques», a rappelé l’édile de la capitale des Gaules.

Même positionnement du maire de Strasbourg, Roland Ries (DVG), qui s’est prononcé jeudi pour le masque obligatoire. À Bordeaux également où le maire LR Nicolas Florian a expliqué (…)

Lire la suite sur Figaro.fr

Facebook Comments