Covid-19: Blanquer ne « pense pas » que repousser la date de la rentrée de janvier « sera nécessaire »

Sourcewww.bfmtv.com


0
551

Face à l’épidémie galopante de Covid-19, particulièrement chez les plus petits qui ne sont pas éligibles à la vaccination, il n’a pas été fait le choix par le gouvernement d’avancer la date des vacances scolaires, comme a par exemple choisi de le faire la Belgique. Mais la reprise des cours pourrait-elle être repoussée en janvier en raison de la cinquième vague? Interrogé sur ce point ce jeudi sur BFMTV-RMC, Jean-Michel Blanquer a plutôt fermé la porte à une telle mesure en cas d’aggravation de l’épidémie.

« A priori, non mais sur ces sujets-là je n’exclus jamais rien, je ne veux pas que vous titriez après ‘je n’exclus pas’, parce que ce n’est pas l’hypothèse privilégiée. Je dis toujours aussi sur ce type de sujet qu’on est pragmatique, on regarde ce qui se passe et donc nous verrons. D’abord je ne le souhaite pas et ensuite je ne pense pas que ce sera nécessaire », a étayé le ministre de l’Éducation nationale.

« C’est à l’école primaire que les choses se posent le plus parce que les enfants ne sont pas vaccinés », a également posé Jean-Michel Blanquer, indiquant qu’à ce jour « nous en (étions) à un peu plus de 3000 classes fermées » en raison du Covid-19.

Facebook Comments