Covid : boycott de l’opposition, coup de sang de Castex… journée houleuse au parlement

Sourcewww.europe1.fr


0
133

Les discussions ont été houleuses, aussi bien au Palais Bourbon qu’à celui du Luxembourg. Jeudi, Jean Castex a défendu devant les députés, puis les sénateurs, les nouvelles restrictions adoptées contre la troisième vague de l’épidémie de coronavirus.

Mais face à une opposition très remontée contre l’exécutif, et qui a d’ailleurs largement boycotté le vote final, le Premier ministre est sorti de ses gonds, fustigeant ce qu’il estime être un double discours de la part de ses opposants.

« J’ai entendu chez beaucoup d’intervenants l’idée que, finalement, elles (ces mesures) seraient trop tardives, insuffisantes… Mais quelle était la musique de ces interventions ? ‘Les commerces, ne les fermez pas’, ‘les stations de ski, ne les fermez pas’, ‘les universités, rouvrez-les’, ‘les établissements publics et culturels, ‘rouvrez-les’. J’ai entendu ça depuis des semaines, et aujourd’hui, voilà que nous serions trop mous, trop tardifs, c’est formidable », a ironisé l’hôte de Matignon à l’Assemblée.

Un large boycott du vote

Durant toute la séance, l’opposition, tous bords confondus, a tiré à boulets rouge sur l’exécutif. Dès les premières minutes de l’intervention du Premier ministre, des huées ont retenti à droite comme à gauche de l’hémicycle, et tous les groupes ont décidé de boycotter le vote dénonçant une « mascarade », comme le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

Lire la suite sur Europe1

Facebook Comments