Départ en vacances : le prix de l’essence au plus haut

Sourcewww.lci.fr


0
318

Les prix des carburants sont à la hausse de l’ordre de 15% depuis le début de l’année. Après les confinements, la reprise des déplacements a quelque peu chamboulé le cours du baril. Illustration à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Quand au beau milieu de la route des vacances ce voyant s’allume, c’est toujours à peu près la même grimace. L’incontournable passage à la pompe est un sacré coup d’arrêt pour le moral et le portefeuille. « C’est plus cher qu’avant, donc on fait avec. On n’ pas le choix, mais ça sera sur le budget du restaurant. On se privera sur autre chose. On part en vacances, on paye l’essence au prix fort », regrette un automobiliste. Pour rallier Tours à Gruissan, Jacques doit faire sept cents kilomètres de route. Alors, il a clairement ciblé son budget essence pour la semaine à venir. « On a compté 200, 250 euros, ce n’est pas rien. On ne va qu’une fois dans l’année et on essaie de profiter à maximum ».

Avec la reprise économique mondiale, la demande en carburant est repartie à la hausse. Ce qui entraine une augmentation de plus de 15% en un an du prix de l’essence et du gasoil. Alors, des automobilistes tentent de freiner leurs dépenses tant bien que mal. « On a nos habitudes. On va toujours à la même station. On regarde le prix », évoque l’un d’entre eux. Aujourd’hui, il existe plusieurs applications mobiles et des sites Internet dédiés pour connaître en temps réel près de chez vous les prix affichés par les stations-services. En quelques clics, vous puissiez peut-être faire quelques économies supplémentaires.

Entre les stations d’autoroutes, les stations de ville ou celles en milieu rural, les prix au litre peuvent varier de plus de 20 centimes. Alors, ce couple venu du Maine-et-Loire en cure thermale a dû s’adapter. « On fait par rapport à notre budget. On roule de moins en moins. Donc, on prend la voiture parce qu’on n’a pas le choix. Mais après, c’est vrai que l’essence fait un trou aussi dans le budget. Selon certains économistes, le prix de l’essence devrait continuer à augmenter tout au long de l’été.

Facebook Comments