Emmanuel Macron veut « plus de restrictions » et prévoit de nouvelles zones d’alerte maximale

Sourcewww.ohmymag.com


0
1219

Le chef de l’État, Emmanuel Macron s’est exprimé hier au sujet de l’épidémie de coronavirus.

Le président était en déplacement à Breil-sur-Roya dans les Alpes-Maritimes, suite aux énormes dégâts causés par la tempête Alex. Il a profité de la couverture médiatique pour annoncer les nouvelles restrictions qui attendent les Français pour lutter contre l’épidémie.

“Aller vers plus de restrictions”

Alors que Marseille, la Guadeloupe et depuis quelques jours Paris et la petite couronne sont passées en zone d’alerte maximale avec fermeture des bars, cafés et salles de sport, jusqu’à nouvel ordre, la population est prévenue : les restrictions ne vont pas s’arrêter là.

“Dans les endroits où ça circule trop vite, en particulier où ça circule beaucoup chez les personnes âgées, qui sont les plus vulnérables, et où on voit de plus en plus de lits occupés aux urgences, on doit aller vers plus de restrictions, comme celles qu’on a pu connaître par exemple dans les Bouches-du-Rhône ou dans Paris et la petite couronne”
A annoncé Emmanuel Macron.

Toutefois, à l’approche des vacances scolaires, le président s’est voulu rassurant, aucune limitation de distance, comme ce fut le cas au début de l’épidémie de la Covid-19, ne sera imposée aux Français.

“La stratégie qu’on a retenue n’est pas celle-ci, elle est de responsabiliser nos citoyens. Nous ne sommes pas, et nous ne serons pas pour plusieurs mois dans un temps normal”
En fin d’après-midià 18 heures, Olivier Véran le ministre de la Santé va s’exprimer sur d’autres villes qui vont passer, ou non, en zone d’alerte maximale.

Des villes en attente d’un verdict

Depuis plusieurs semaines, plusieurs villes de France sont observées avec attention par les autorités sanitaires. En effet, Lille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Toulouse pourraient, d’ici la fin de la journée, être requalifiées en zones d’alerte maximale.

En 24 heures, 18.746 nouveaux cas de contamination par le coronavirus ont été enregistrée, selon Santé publique France. En revanche, les hospitalisations en réanimation ont baissé depuis hier, et ce pour la première fois depuis août.

Article original publié sur www.ohmymag.com

Facebook Comments