Éric Zemmour condamné à 10.000 euros d’amende pour provocation à la haine

Sourcewww.europe1.fr


0
334

Le candidat à l’élection présidentielle Éric Zemmour a été condamné lundi à 10.000 euros d’amende pour provocation à la haine par le tribunal correctionnel de Paris pour ses propos sur les mineurs migrants isolés .

Absent pour le jugement comme lors du procès en novembre dernier, cet habitué des procédures judiciaires était jugé pour avoir qualifié les migrants mineurs isolés de « voleurs », « assassins », « violeurs » sur la chaîne CNews en 2020.

Éric Zemmour va faire appel de la décision du tribunal correctionnel, a annoncé son avocat Olivier Pardo. « D’abord parce que la plupart du temps, nous avons gagné en appel », a justifié Maître Pardo, puisque le tribunal correctionnel de Paris a « dénaturé la poursuite » en estimant que les propos de d’Éric Zemmour « portaient atteinte aux immigrés », alors qu’ils visaient les migrants mineurs isolés.

Attendu à un autre procès fin janvier
Dans un communiqué, le candidat d’extrême droit a qualifié sa condamnation « d’idéologique et de stupide ». « À l’occasion de ce procès, une dizaine d’associations antiracistes et une vingtaine de conseils départementaux, essentiellement de gauche, se sont constitués partie civile à moins de trois mois du premier tour de l’élection présidentielle et le tribunal s’est empressé de satisfaire à leurs caprices. C’est la condamnation d’un esprit libre par un système judiciaire envahi par les idéologues », a dénoncé le leader de Reconquête , estimant qu’il était « urgent de chasser l’idéologie des trib…

Lire la suite sur Europe1

Facebook Comments