France: le déconfinement total attendra de longs mois

Sourcefr.news.yahoo.com


0
1014

Paris (AFP) – Edouard Philippe a tracé les grandes lignes d’un déconfinement qui exigera le maintien de précautions sanitaires pendant de longs mois et reposera sur des tests massifs et l’isolement des malades.

Face à « beaucoup d’inconnues » qui entourent encore le virus, les Français vont « devoir apprendre à vivre avec lui » et attendre encore longtemps pour retrouver leur « vie d’avant » la crise, a averti le Premier ministre.

Sommé par Emmanuel Macron de présenter un plan de déconfinement avant la fin avril, avec l’appui du haut fonctionnaire et maire Jean Castex, M. Philippe en a dessiné les grands principes au côté de son ministre de la Santé, Olivier Véran.

Il a insisté sur « trois éléments essentiels » pour enclencher le processus à partir du 11 mai: la poursuite de l’adoption « des gestes barrières », comme la distanciation sociale, la généralisation du port de masques « grand public » et le dépistage massif.

Les commerces actuellement fermés en raison de la crise sanitaire ne pourront donc rouvrir que s’ils font respecter les « gestes barrières » et prennent des mesures de « distanciation sociale », a déclaré Edouard Philippe dimanche lors d’une conférence de presse.

Les cafés et les restaurants resteront en revanche fermés car leur activité « ne permet pas de limiter dans un premier temps la circulation du virus », a ajouté Edouard Philippe.

En ce qui concerne le dépistage, l’objectif du gouvernement est de pouvoir réaliser à partir du déconfinement 500.000 tests par semaine pour les personnes présentant des symptômes et celles ayant été en contact avec un malade du Covid-19, a indiqué M. Véran.

Test virologique

Après le 11 mai, « si vous êtes porteur de symptômes (…) et que vous voulez savoir si vous êtes malade, ou si vous avez été en contact rapproché d’une personne dont on sait qu’elle est malade, vous pouvez, vous devrez bénéficier de ce test virologique », a assuré M. Véran.

Les masques, et leur pénurie, restent un sujet de crispation majeur, alors que le plus gros avion-cargo du monde, l’Antonov An-225 Mriya, s’est posé dimanche à l’aéroport de Paris-Vatry (Marne) avec à son bord quelque huit millions de masques médicaux en provenance de Chine.

Les masques produits en France à 17 millions d’exemplaires par semaine d’ici le 11 mai seront probablement rendus « obligatoires » dans les transports publics, répondant ainsi à la demande des principaux opérateurs de transports en commun.

Le nombre de patients hospitalisés pour une infection au Covid-19 s’élevait dimanche à 30.610, avec un solde en légère baisse de 29. Parmi ceux-ci, 5.744 patients dans un état grave étaient hospitalisés en réanimation, avec un solde négatif de 89 sur vendredi. Il s’agit du onzième jour consécutif de baisse nette du nombre de patients en réanimation et du 5e de baisse consécutif des hospitalisés.

Sur les 395 morts (hôpitaux et Ephad) annoncés dimanche soir sur 24H00, 227 (sur 395) sont décédés à l’hôpital, soit le nombre le plus bas de décès à l’hôpital depuis quatre semaines (23 mars avec 186 morts).

Lire la suite

Facebook Comments