Islamo-gauchisme, wokisme… : à l’Éducation nationale, le ministre Pap Ndiaye sera-t-il l’anti-Blanquer ?

Sourcewww.lejdd.fr


0
218

C’est la surprise du gouvernement d’Élisabeth Borne. Pap Ndiaye est le nouveau ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Il succède ainsi à Jean-Michel Blanquer, qui n’obtient pas de portefeuille dans cette nouvelle équipe. À 56 ans, ce spécialiste de l’histoire sociale des États-Unis et des minorités était jusqu’ici à la tête du Musée national français de l’histoire de l’immigration. Une arrivée considérée par beaucoup comme un virage à 180° par rapport à la politique menée pendant cinq ans rue de Grenelle par Jean-Michel Blanquer. Voici pourquoi.

« Le terme islamo-gauchisme ne désigne aucune réalité à l’université »

Le 22 octobre 2020, alors ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, déclare sur Europe 1 : « Ce qu’on appelle communément l’islamo-gauchisme fait des ravages à l’université quand l’Unef y cède, fait des ravages quand dans les rangs de La France insoumise vous avez des gens qui sont de ce courant-là et s’affichent comme tels. »

Quelques mois plus tard, en février 2021, Pap Ndiaye est l’invité du Grand entretien d’Ali Baddou sur France Inter, en tant qu’historien et professeur des universités à Sciences Po. « Le terme « islamo-gauchisme » ne désigne aucune réalité à l’université. C’est plutôt une manière de st…

Lire la suite sur LeJDD

Facebook Comments