Les restaurateurs parisiens protestent contre la quarantaine



0
291

Les propriétaires indignés de cafés, bars et restaurants à Paris sont descendus dans les rues de la ville et ont appelé les autorités à lever les restrictions sur le travail des établissements de restauration, qui devraient fermer après 22h00 lundi en raison des restrictions de quarantaine au milieu de l’augmentation de l’incidence du coronavirus.

Ainsi, les propriétaires d’établissements de restauration, en signe de protestation avec la reprise des restrictions et des craintes pour le «scénario marseillais», où tous les restaurants étaient complètement fermés, sont passés sous la mairie, ont versé une bouteille de vin aux pieds des forces de l’ordre et ont jeté les clés de leurs établissements sous l’entrée principale, démontrant ainsi «éviction» des affaires par les autorités.

Dans un premier temps, l’action a débuté vers 16h00 heure locale chez les propriétaires d’établissements du 11e arrondissement de Paris, mais ensuite des personnes partageant les mêmes idées les ont rejoints et la colonne a déménagé à la mairie près de la place Léon Blum. Les images montrent que tous les manifestants portent des masques.

«Nous avons déjà eu des problèmes de paiement des impôts, qui ont été seulement reportés, pas annulés, nous travaillons à perte, même nos employés s’inquiètent pour l’avenir de l’entreprise. S’ils nous disent de fermer, nous ne le ferons pas. Nous paierons une amende « , – ont déclaré les propriétaires du célèbre restaurant Corus Afra et Jan Brasser.

Le propriétaire d’un autre établissement réputé, L’Agapé, Laurent Lapert, a déclaré que la fermeture prématurée des restaurants après la mise en quarantaine, lorsqu’ils devaient travailler à perte ou fermer, s’apparentait à un suicide.

Facebook Comments