Pacte migratoire : la France esquisse sa stratégie

Sourcewww.lepoint.fr


0
327

Mardi 5 octobre, le gouvernement a présenté au Sénat la vision que la France portera lorsqu?elle prendra en janvier la présidence tournante du conseil de l?UE, afin de trouver un consensus autour du pacte sur l?asile et les migrations.

Le gouvernement français était invité à livrer sa stratégie lors d?un débat dans l?hémicycle à l?initiative du groupe Les Républicains, sur ce projet de réforme présenté en septembre 2020 par la commission européenne et qui fait l?objet de dissensions entre les Vingt-Sept, les uns jugeant le texte trop contraignant, les autres pas assez.

La France soutiendra « une politique de solidarité » envers les pays de « première entrée » en Europe, que sont par exemple la Grèce, l?Italie ou l?Espagne, qui ne peuvent pas « subir seuls les conséquences de la géographie », a d?abord déclaré Marlène Schiappa, ministre déléguée notamment en charge des questions d?asile. Mais « le contrôle rigoureux de la frontière nous semble être une condition de la solidarité », a-t-elle immédiatement nuancé, à trois mois de la présidence française et à six mois de la présidentielle.

« Les chiffres sont catastrophiques » en matière d?expulsions
« Le gouvernement juge essentiel le règlement dit filtrage, qui fait partie du pacte et qui instaurera à la frontière extérieure des obligations de contrôle beaucoup plus strictes », a insisté la ministre qui veut « construire une Europe plus solidaire, mais aussi plus souveraine ». Ces « outils », a répondu Marlène […] Lire la suite

Facebook Comments