Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo constate l’échec « pour l’instant » de son projet de primaire à gauche

Sourcewww.20minutes.fr


0
249

La candidate socialiste, qui a notamment rejeté la faute sur Yannick Jadot, continue de plaider pour l’union de la gauche derrière une candidature unique

Il paraît que l’espoir fait vivre. Anne Hidalgo, en tout cas, s’accroche à celui d’organiser une primaire de la gauche pour faire émerger une candidature unique dans la course à l’Elysée. A trois mois de l’élection présidentielle, la gauche reste émiettée entre cinq candidatures – Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Fabien Roussel et Arnaud Montebourg —, auxquelles il faut ajouter l’ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira, qui « envisage » de se présenter mi-janvier. Et tous sont loin derrière la droite et l’extrême-droite dans les sondages.

C’est donc pour éviter une débâcle qu’Anne Hidalgo avait proposé cette primaire de la gauche. « Cette proposition n’a pas pour l’instant fait l’objet d’un accord, ou dans tous les cas d’une reprise de volée pour avancer ensemble », a concédé la maire de Paris depuis Jarnac, où elle s’est recueillie devant la tombe de l’ancien président François Mitterrand.

La responsabilité de l’échec rejetée sur Yannick Jadot

« J’ai entendu les propos de Yannick Jadot, et je l’ai dit, une primaire n’a de sens que si elle sert à avoir un candidat commun, un candidat unique et non à ajouter des candidatures. Evidemment si dans cette primaire, les Verts autour de Yannick Jadot ne s(…) Lire la suite sur 20minutes

Facebook Comments