Présidentielle 2022 : comment fonctionne la règle des 500 signatures d’élus

Sourcewww.publicsenat.fr


0
141

Pour se présenter à l’élection présidentielle, il faut non seulement avoir 18 ans et ne pas être inéligible, mais surtout être en capacité de rassembler 500 parrainages d’élus.

Cette règle a été instaurée depuis l’élection au suffrage universel direct, décidée en 1962, du président de la République. Les 500 parrainages jouent le rôle de filtrage pour éviter les candidatures fantaisistes.

De 100 parrainages en 1962 à 500 en 1976
A l’origine, le nombre de signatures requis n’était que de 100. Le filtre fonctionne lors des élections de 1965 (6 candidats) et de 1969 (7 candidats), mais moins en 1974, où 12 candidats sont sur la ligne de départ. Les règles sont donc durcies en 1976 et le seuil est porté aux fameux 500 parrainages.

30 départements différents et pas plus de 50 signatures issues du même département

Pour être valide, les parrainages doivent venir d’au moins 30 départements différents, sans dépasser 10% du total, soit 50 pour un même département. Autrement dit, si l’on est candidat, c’est de l’ensemble du territoire de la République, et pas d’une seule région. Ce qui permet aussi d’éviter des candidatures régionalistes.

Lire la suite

Facebook Comments