Régionales : le gouvernement consulte tous les maires sur le maintien du scrutin en juin

Sourcewww.publicsenat.fr


0
97

On lui reprochait de ne pas assez consulter. Alors le gouvernement consulte maintenant tous azimuts sur le maintien ou non des élections régionales et départementales, déjà repoussées de mars à juin prochain pour cause de covid-19. Après les groupes et partis politiques, les associations d’élus, l’exécutif a lancé, juste avant le week-end, une consultation des maires de France.

Les préfets sont chargés d’envoyer aux maires la missive par mail, que publicsenat.fr a pu consulter. Et le gouvernement ne fait pas dans la nuance. Il demande de répondre par « oui » ou par « non », si les conditions sont réunies pour organiser le scrutin.

« Le Premier ministre a engagé […] la semaine dernière une large consultation des forces politiques et associatives, qui pour la plupart, se sont prononcées en faveur du maintien des élections en juin prochain » rappelle le mail, avant d’ajouter : « Dans le souci du gouvernement d’être à l’écoute de chacun des maires de notre pays, et compte tenu du rôle essentiel imparti aux communes dans l’organisation des scrutins, je vous serais reconnaissant de m’indiquer, par oui ou par non, si les conditions préconisées par le comité scientifique vous semblent réunies pour tenir les deux scrutins prévus en juin prochain, afin que je puisse faire connaître au premier ministre et au ministre de l’Intérieur la position des maires de notre département, en vue du débat parlementaire qui se tiendra le mardi 13 et le mercredi 14 avril » peut-on lire dans le mail de ce préfet. Et de terminer : « Je vous remercie de bien vouloir faire connaître votre réponse d’ici le lundi 12 avril 2021 à 10 heures ».

« C’est envoyé à tous les maires de France » selon la sénatrice Nathalie Goulet
« C’est envoyé à tous les maires de France » confirme la sénatrice UDI de l’Orne, Nathalie Goulet, « c’est une très bonne idée. Ce sont eux qui doivent organiser les bureaux de vote, ils sont en premier ligne ». La sénatrice pense que « ça (…) Lire la suite sur Public Sénat

Lire la suite

Facebook Comments