Un accord sur un plan de relance européen historique de 750 Mds€ a enfin été trouvé par les 27

Sourcewww.businessinsider.fr


0
280

Sur ce volume total, 390 milliards d’euros seront redistribués aux Etats membres via des subventions — contre 500 milliards prévus au départ et défendus par Berlin et Paris au nom de la solidarité européenne — et 360 milliards via des prêts. Le cœur du fonds de relance sera consacré au financement des programmes de réformes et d’investissements préparés par les Etats membres, soit 312,5 milliards de subventions. Environ 70% des subventions prévues pour ces programmes nationaux de relance seront alloués en 2021-2022, selon des critères de « résilience » (population, taux de chômage sur les cinq dernières années notamment).

Les 30% restant le seront en 2023, en prenant en compte la perte de PIB sur la période 2020-2021, conséquence directe de la crise du coronavirus. Le reste du fonds de relance est dédié à divers programmes gérés par l’UE, comme la recherche (5 milliards), le développement rural (7,5 milliards) ou le Fonds de transition juste (10 milliards) consacré au soutien des régions les plus en retard dans la transition énergétique.

Les Etats ‘frugaux’ s’en sortent bien

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont salué mardi une journée « historique » pour l’UE, lors d’une conférence de presse commune à Bruxelles. « C’est un changement historique de notre Europe et de notre zone euro », a estimé le Français. « Une étape majeure a été franchie. » La France pourra disposer de 40 milliards d’euros de subventions dans le cadre du plan de relance européen, a indiqué mardi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. Cet argent contribuera à financer le plan de relance français de 100 milliards d’euros sur deux ans, comprenant notamment une enveloppe de 40 milliards d’euros pour le développement de l’industrie et de 20 milliards pour la transition écologique.

Angela Merkel s’est elle dite « très soulagée » qu’après des négociations difficiles, l’Europe a montré qu’elle « peut encore agir ensemble ». Il s’agit d' »un signal important qui va au-delà

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook Comments